Google favorise les sites mobiles dans son algorithme

Au cœur d'Internet

Créer un site mobile friendly

La réalité du web mobile en France

Le web mobile est une réalité désormais objective. Trois chiffres viennent résumer toute la problématique :

  • Presque 40% du trafic web en France se fait en situation de mobilité depuis des terminaux tels que des tablettes ou des mobiles (Etude ZDNet)
  • La France compte 30 millions de mobinautes soit plus de 54% de la population de 11 ans et plus - un chiffre multiplié par 2.7 en l'espace de 5 ans. (Etude Médiamétrie)
  • Mais presque 2/3 des sites web français ne sont adaptés au format mobile (Etude Yooda). La France n'est d'ailleurs pas le seul pays puisqu'aux Etats-Unis, l'étude Techcrunch a montré que 44% des sites des 500 plus grosses entreprises du pays n'étaient pas valides sur mobile.

La résultante est simple : l'utilisateur que nous sommes est souvent frustré par son expérience mobile tant il est parfois difficile d'avoir un support lisible et pratique.

Et cette tendance ne fera que s'accentuer tant les évolutions des comportements, des terminaux et des technologies se renforcent en ce sens.

La réaction de Google face au web mobile

Face à cela, Google a souhaité changé la donne et a modifié de manière significative son algorithme au bénéfice des sites dits "mobile friendly" :

  • depuis le 21 avril 2015, Google a donc officiellement modifié son algorithme (pour les recherches effectuées sur mobile) et favorise désormais les sites qui jouent le jeu. Ces derniers ont une mention explicite "site mobile" devant leurs résultats ainsi qu'un bénéfice à leur référencement naturel.
  • pour accompagner ce changement que certains qualifient de mobileddon (pour l'Armageddon mobile), Google a mis à disposition des guides et des outils de tests afin de clarifier le sujet.
  • Le test de Google ne concerne toutefois qu'une page. Il est donc important d'en tester plusieurs et plus prosaïquement les plus importantes. Ainsi sur un site e-commerce, il faut inspecter la page d'accueil, de catégorie, de fiche produit et le panier. 

Cette modification conforte la pratique de plus en plus courante du responsive web design décrite dans le guide de Google. Le responsive web design vise en effet à adapter le site aux différents terminaux principalement grâce à une balise meta nommée viewport. Cette dernière va permettre un affichage calibré au mieux pour l'écran utilisé.

Le conseil de Metycea sur le sujet du web mobile

Google est dans son rôle de gendarme du web et influence l'adoption plus rapide des usages réclamés en réalité par les utilisateurs que nous sommes.

Tout ce qui peut favoriser l'expérience utilisateur et/ou le référencement naturel d'un site internet est un point à considérer avec priorité.

En ce sens, Metycea propose depuis 2012 des sites en responsive web design dont certains sont présentés dans nos réalisations. Nous invitons les détenteurs de sites Internet à conduire une réflexion sur ce sujet et à adapter au mieux leur site.

Le passage en responsive web design peut cependant être délicat et nécessite des aménagements lourds sur tout ou partie des gabarits graphiques si ces derniers ne sont pas pratiques au préalable. Il convient alors de se poser les bonnes questions quant à l'expérience utilisateur attendu afin de s'engager trop rapidement dans un tel projet.

Si vous souhaitez poursuivre l'échange, n'hésitez pas à nous contacter dans le cadre de notre offre conseil qui propose audit et solutions vis à vis de votre existant.

Commentaires

0