La version 4.1 du CMS Open Source eZ Publish est disponible

Au cœur d'Internet

eZ Publish 4.1

Société partenaire eZ depuis 2007, nous suivons avec plaisir l'évolution de ce CMS Open Source, considéré comme l'une des solutions les plus puissantes sur le marché actuel.

eZ systems a annoncé la disponibilité de la version 4.1 depuis la fin mars. L'occasion de vous faire un retour plus global aux améliorations apportées dans cette solution.

Tandis qu'eZ continue d'annoncer la sortie de versions plus mineures (la dernière en date est du 26 mai : 4.1.2), nous proposons de donner un petit retour condensé des évolutions considérées dans la version 4.1.

Bertrand MAUGAIN, Marketing Manager chez eZ Systems avait ainsi déclaré à propos de cette nouvelle version : « eZ Publish 4.1 marque une nouvelle étape importante. Elle permet aux entreprises d’être plus compétitives sur Internet en améliorant leurs performances. Les échanges avec nos clients et notre communauté d’utilisateurs nous permettent d’inclure les attentes exprimées par le marché dans nos différentes versions et d’être une réponse opérationnelle à des attentes pragmatiques. Dans la version 4.1 nous avons inclus différents plug-in proposés par notre communauté et intégré la nouvelle version d’eZ Flow. »

Améliorations des performances

Le temps a été au benchmark de performances dans la communauté. On peut ainsi trouver différentes études comme

  • Comparaison de performances entre eZ Publish 4.0.1 et 4.1 : mesure des performances sur une page en cache d'un site avec eZ Publish 4.0.1, eZ Publish 4.1 sans optimisation et eZ Publish 4.1 avec un fichier config.php par Damien Pobel
  • Comparaison sur eZ publish 4.1 (eZDB vs eZFS) : étude de performances brutes en termes de requêtes / seconde sur une seule et même page en cache, d’une part en mode standard (eZFS), d’autre pat en mode cluster DB (eZDB) de la version 4.1 par Bertrand Dunogier
  • Comparaison de performances avec le stale cache et sans stale cache par l'équipe d'eZ (Nicolas Pastorino, Bertrand Dunogier, Paul Bogermans)
  • Retour d'expériences de l'utilisation du StaleCache de Charles-Christian Croix

Dans l'ensemble, ces études démontrent une amélioration de performances et confirment que cette version eZ Publish 4.1 est particulièrement bien adaptée aux sites à fort trafic.

Les nouveautés de la version 4.1

eZ Systems a présenté sa nouvelle version d’eZ Publish qui permet de déployer des portails Web complexes intégrant des contenus riches et hétérogènes (site internet, intranet, solutions mobiles, portail de médias, e-commerce). Cette version 4.1 se concentre sur l’expérience utilisateur, la flexibilité et la performance. Parmi les nouveautés, on peut citer

Le StaleCache

Amélioration attendue pour le ressenti des utilisateurs, le principe du StaleCache est de se servir de l'ancien cache en attendant la fin de la génération du nouveau. Cela permet de gagner en performance. L'équipe d'eZ a étudié cette nouveauté dans un article dédié. Elle fournit un schéma détaillé du fonctionnement :

dont vous pouvez retrouver ici la version en haute définition.

En résumé, le StaleCache permet d'avoir une gestion plus fine du cache et d'éviter que les visiteurs attendent longtemps la génération de la nouvelle version de la mémoire du cache. Ce choix est résolument orienté pour l'expérience utilisateur (au détriment de la fraîcheur du contenu qui arrive quelques secondes après).

Objects States

Nouveau concept phare de la version 4.1, ce Objects States permet d'avoir une gestion plus fine des objets dans eZ. Jusqu'à présent, l'implémentation d'un processus dit de workflow se résumait essentiellement à des transitions dans les états des objets par l'homme ou d'autres externes interaction. Sur un article écrit par un utilisateur, un autre pouvait éventuellement soit le publier, soit le refuser. Parfois même, la mise en sauvegarde d'un objet ne me permettait pas aux autres utilisateurs d'y avoir accès.

eZ a donc ajouté une couche supplémentaire dans cette logique et permet de rendre plus fine la gestion des objets dans un processus de workflow. Ainsi un objet peut avoir plusieurs états, mais ne peut en avoir qu'un seul à un moment donné d'une chaine.

Dans un cas concret, cela permet une chaîne de publication plus précise où chacun des acteurs n'a à se préoccuper que de sa mission. Ex : dans une équipe de 4 personnes, l'une peut écrire l'article, l'autre juste l'enrichir de médias, la troisième s'occuper de sa traduction, la dernière vérifie l'orthographe d'ensemble et publie.

eZ Online Editor 5

eZ Publish 4.1 intègre le nouvel online editor (5.0) qui permet aux développeurs de gérer des contenus Web comme s’il travaillait dans leur éditeur de texte favori.

Ce nouvel éditeur XML WYSIWYG apporte aussi un meilleur support avec les différents standards (notamment la compatibilité entre IE et Vista). eZ Publish 4.1 intègre également une fonction multi-upload qui permet à ses utilisateurs de publier tous types de contenus (documents, pictures, vidéos, etc.) depuis tous types d’ordinateurs et de navigateurs.

Nouvelles versions d'extensions

Voici la liste des nouvelles extensions :

  • le support Oracle eZ Oracle 2.0
  • eZ MB Password expiry extension 1.0
  • Multi-file upload 1.0 (l'alternative au webdav),
  • eZ Find 2.0 et
  • eZ Flow 1.1

D'autres nouveautés ont bien justement été décrites bien Damien dans son blog : article concernant les nouveautés sur le content edit handler et les extensions de type output filter.

Conclusion

En conclusion, cette version eZ Publish 4.1 permet à eZ de se positionner comme un acteur Open Source majeur capable de répondre efficacement aux attentes Web les plus exigeantes. Plus de flexibilité, de meilleures performances des sites bénéficiant d’un fort trafic et une expérience utilisateur mieux considéré.

Commentaires

0