Assujettis à l’ISF ? Investissez dans Metycea !

Création d'entreprise

ISF

Mentionnée lors d’un des zooms de l’actu (le 21 mars dernier), la loi TEPA (loi en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat) permet d’encourager l’investissement dans les PME.
Une loi utile pour l’économie des PME et qui peut favoriser de manière concrète le développement de jeunes pousses (comme Metycea).

Courant 2007, le seuil des 500 000 contribuables assujettis à l'ISF a été atteint. Ensemble, ils ont rapporté plus de 4,4 milliards d'euros aux caisses de l'État.

Grâce à la loi TEPA, tout contribuable peut désormais s’acquitter de son ISF de manière plus pertinente. Il existe en effet 3 possibilités :

  • paiement de l’intégralité de son ISF au fisc.
  • si des dons ont été réalisés auprès de certains organismes énumérés par la loi, cela donne lieu à une réduction du montant de l'ISF, à hauteur de 75 % du montant et plafonnés à 50 000 euros
  • enfin, la manière la plus innovante consiste à investir une partie du montant de son ISF dans des PME (les sociétés ne doivent pas être cotées).

Voilà une alternative intelligente pour favoriser le développement d’une société tout en rentabilisant au mieux son investissement.

Toutefois, il convient de préciser qu’il existe 2 types de façon d’investir :

  • si le contribuable décide de passer par un FIP (fonds d'investissement de proximité), un FCPR (fonds commun de placement à risque) ou un FCPI (fonds commun de placement dans l'innovation), il bénéficie d'une réduction de 50 % limitée à 20 000 euros.
  • mais s’il s’agit d’une souscription directe au capital d'une PME ou via un holding, la réduction sera égale à 75 % dans la limite de 50 000 euros.

Et comme cela est entré en application récemment, vous pouvez réaliser ces investissements pour la prochaine déclaration (i.e avant le 15 juin 2008).

Alors n’attendez plus, investissez dans !

Commentaires

0