Entrepreneuriat et Philosophie

Création d'entreprise

lepenseur

Tel était en effet le titre de mon tout premier post (le 3 janvier 2007).
16 mois après sa rédaction et 122 billets plus tard, je n’ai qu’en partie répondu à la question qui m’animait ce jour là.
Toutefois, à plusieurs reprises sur ce blog, j’ai abordé de manière intime quelques notions généralistes liées à la création d’entreprise et à la philosophie.
Ce post est l’occasion de vous faire (re)-découvrir ces anciens billets.

Théorisée dans ces débuts, l’expérience concrète de Metycea m’a permis de mettre à jour une à une les notions que j’aime à débattre.
En relisant de manière transverse ce blog, j’ai pu y revivre les instants de joie et de doute.

Ainsi dès le premier mois, j’ai pu écrire ces deux billets :

Ensemble ils posent des interrogations sur le rôle de l’entrepreneur. Quel est le profil de l’entrepreneur idéal ? Quel est la fonction de l’entrepreneur ? Ces questions me semblent aujourd’hui très prématurées quant à l’aventure de Metycea mais ces écrits m’ont permis de réfléchir et de mieux me définir dans cette fonction.
Ces réflexions ont été comme des pré-requis à l’action en me permettant de répondre à cette question : suis-je ou puis-je être un entrepreneur ?

Liberté et bonheur sont bien entendu liés à la création d’entreprise. Tout entrepreneur devrait entreprendre pour son amour de la liberté et non pour une seule finalité financière.
Ces convictions m’ont animé dès le départ et sont celles que je cultive encore : se faire plaisir en se sentant à la fois libre mais responsable.
Ces billets ont mieux défini mon socle de départ à l’envie d’entreprendre.

A partir de juin 2007, avec l’expérience pratique du projet Metycea apparaissent alors les premiers doutes :

Ces billets sont évidemment le reflet de difficultés. Les moments relatifs à ces questionnements ont tous été des moments de doute.
L’entrepreneur, comme tout homme, ne peut en être exempté. Bien au contraire…l’entrepreneur doit sans cesse faire face à des choix plus ou moins délicats…
L’important reste d’avancer !

Depuis quelques mois, j’ai le sentiment d’avoir « franchi une étape ». Désormais, je re-découvre des thèmes qui n’avaient pas à l’époque retenu mon attention :

  • l’Energie d’Entreprendre était destinée à prévenir tout futur entrepreneur de la nécessité de savoir préserver son énergie.
  • Prochainement, je souhaite écrire sur la notion de sacrifice et celle de chance, qui rythment aussi au quotidien la création d’entreprise

Finalement, et comme j’ai plaisir à souvent l’écrire, l’aventure de la création d’entreprise, avant d’être l’aventure d’une société avec son chiffres d’affaires, ses clients, ses fournisseurs…reste avant tout une aventure humaine, une quête de sens personnel.
Ces écrits sont le reflet d’un retour d’expérience personnel qui, je l'espère, éclaireront ceux qui cherchent des réponses à leurs propres doutes.

Pour avoir d'autres retours, je vous invite à parcourir les blogs de :

  • Stéphane de
  • Nicolas d'Emob
  • Adrien du
  • Maxime de Petit Deviendra Grand
  • Jean-Christophe de Clic-it
  • François le mrBoo
  • Jean-Hubert le Tribulateur
  • Bart de

Commentaires

0