La quête de sens en entreprise

Création d'entreprise

40a

 

Les récentes statistiques du blog montrent qu’il est la destination privilégiée de toutes les personnes recherchant une définition de liberté d’entreprise.

« Définition de la liberté d’entreprendre » est en effet la requête la plus courante depuis plus de deux ans en moyenne.

Une assez belle occasion de vous reparler d’entrepreneuriat, de liberté et de sens comme à la bonne vieille époque...

Sens et plaisir dans la vie professionnelle

En amont de la création de Metycea, je me souviens avoir arpenté les couloirs du salon de la création d’entreprise en 2006.

J’avais été en résonance avec deux interventions : celle de Jean-Michel BILLAUT qui parlait de l’internet et des nouvelles technologies comme d’un vaste territoire de jeu et de plaisir. Et celle de l’organisateur du salon qui avait focalisé sa présentation sur le bonheur d’entreprendre.

A l’époque, un sondage avait étonné l’assistance : 87% des personnes interrogées estimaient vouloir créer une entreprise pour être libre. Une majorité associait ainsi deux notions clés à l’entrepreneuriat : le plaisir et le sens.

Avec le recul, sens et plaisir sont les deux moteurs de toute démarche professionnelle. Sans plaisir, le quotidien est lourd et ennuyeux. Sans sens, il donne une vision morose de notre implication.

Le « professionnel » n’est pas le seul domaine de plaisir et de sens mais compte-tenu du temps que nous choisissons d’y passer, il ne doit pas en être exempt.

Bien entendu, toute démarche entrepreneuriale nécessitera sa part de sacrifice. Pour autant, garder le cap signifie de savoir définir et accéder à ce sens et ce plaisir. Autant pour soi que pour toutes les personnes qui rejoignent a posteriori l’aventure.

Quid de la vision des entrepreneurs qui ont réussi

Définir son sens dans l’entreprise n’est pas chose aisée. Sans doute parce qu’il n’est pas très utile de chercher le sens dans le seul monde professionnel.

Orientation qualité, satisfaction client, croissance du chiffre d’affaires sont sans doute des objectifs à sens pour une entreprise…ce sont surtout soit des moyens, soit des résultantes d’une démarche sensée.

Non, le sens pour un entrepreneur revient souvent à indexer le domaine professionnel dans un tout plus global et plus important. Une sorte de (re)prise de conscience à l’instar des phrases les plus connus d’entrepreneurs émérites.

Le décès de Steve Jobs l’an dernier a remis en évidence l’une de ses célèbres citations. Celle-ci fut prononcée à Havard avouant pour la toute première sa peur de la mort et la distance qu’il avait pris sur le travail :

" Your time is limited, so don’t waste it living someone else’s life. Don’t be trapped by dogma – which is living with the results of other people’s thinking. Don’t let the noise of other’s opinions drown out your own inner voice. And most important, have the courage to follow your heart and intuition. They somehow already know what you truly want to become. Everything else is secondary."

Ou la métaphore du patron de Coca-Cola :

"Imagine life as a game in which you are juggling some five balls in the air.You name them - Work - Family - Health - Friends - Spirit, and you're keeping all of these in the air.

You will soon understand that work is a rubber ball. If you drop it, it will bounce back. But the other four balls -- family, health, friends and spirit are made of glass. If you drop one of these, they will be irrevocably scuffed, marked, nicked, damaged or even shattered. They will never be the same. You must understand that and strive for balance in your life."

Commentaires

0