Les délais de paiement à 30 jours !

Création d'entreprise

actu_zoom_internet

Pour tout gestionnaire d’une société de services, la gestion d’une société revient à la gestion d’une unique problématique : le BFR ou besoin en fonds de roulement !
En d’autres termes, le principal souci d’une jeune structure est d’encaisser le plus rapidement possible le chiffre d’affaire de sa prestation après avoir au plus tard décaissé ses principales charges.
Bonne nouvelle pour nous tous : les délais de paiement sont dans le ligne de mire du gouvernement !

La question des délais de paiement est une trame de fond en France et même en Europe. Pour mémoire, cette question est posée dans le Small Business Act européen adopté par la Commission, sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, pour lever tous les freins au développement des PME en Europe.

Le Small Business Act prévoit notamment une harmonisation des délais de paiement en Europe. Il revient désormais à la France, pendant la présidence du Conseil de l’Union européenne, de prendre en main ce dossier pour obtenir des conclusions déterminantes lors du Conseil compétitivité des 1er et 2 décembre 2008.

De fait, en France, le gouvernement s’active et met au pas les administrations publiques ! Une vraie révolution pour ceux considérés comme les plus mauvais payeurs ! 90 jours de délai parfois…

Une façon pour le gouvernement d’inciter les administrations à montrer l’exemple en matière de délais de paiement. Ainsi, le délai maximum de paiement pour les marchés publics de l’État a été diminué par décret le 28 avril 2008 de 45 à 30 jours. Le gouvernement a aussi majoré le taux des intérêts moratoires.

François Fillon, Premier ministre a également insisté lors d’un déplacement à Dijon, le 28 avril dernier, sur l’importance d’uniformiser à 30 jours le délai maximum pour toutes les administrations publiques, État et collectivités locales.

Hervé Novelli a donc donné rendez-vous aux associations d’élus en octobre pour mesurer les efforts que les collectivités sont prêtes à réaliser pour s’insérer dans la démarche de réduction des délais de paiement, synonyme d’une meilleure trésorerie pour les entreprises françaises et donc source de croissance.

Affaire à suivre…

Commentaires

0