5 raisons d’échec du développement d'une société

L'aventure de Metycea

teletravail

Le billet sur la façon de piloter la stratégie chez Metycea a été l’occasion de révéler une méthodologie possible dans une petite structure.
En parallèle de ce post, j'avais commencé à éditer la liste des raisons possibles de l'échec du développement d'une société. Retour ce jour sur les 5 principales.

  • se focaliser sur le long terme : je connais beaucoup de personnes qui sont capables de me présenter leur objectif à 2 ou 3 ans. Ils sont très concentrés sur cette ambition à long terme mais la réussite d’une création d’entreprise ne se situe pas dans la stratégie à long terme mais bien dans le quotidien. L’illusion du long terme a en plus le défaut de rassurer l’entrepreneur en le confortant à penser qu’il a le temps pour réaliser son objectif.
  • Privilégier la réflexion à l’action : c’est un défaut majeur de beaucoup d’entrepreneurs. Riche en idées, le créateur d’entreprise peut bouillir de créativité au détriment de l’action plus placide et frustrante.
  • négliger la communication : bien communiquer sur sa société est une nécessité. Le chef d’entreprise doit être un bon communicant capable de partager sa vision aux différentes sphères de l’écosystème de sa société : ses associés en premier lieu, ses salariés, ses fournisseurs, ses clients, sans oublier ses proches.
  • dénigrer le commercial : la vente. Nul besoin d’être Jean Claude Convenant mais juste d’être soi (en se faisant un peu violence aussi parfois). Malheureusement pour ceux qui n’aiment pas la vente, le développement d’une société passe en majorité par du commerce et du marketing (dans un premier cycle). Une réalisation tout aussi ingénieuse n’a pas d’avenir si elle n’est pas valorisée correctement ou si elle ne correspond pas à un besoin. Savoir vendre est un pré-requis car l’entrepreneur doit séduire chacun des partenaires (à commencer par sa banque).
  • ne pas se respecter : la création d’entreprise est une aventure difficile mais ô combien plaisante (si elle vous correspond). Entreprendre est une course d’endurance et ne pas se respecter dans son rythme revient tôt ou tard à manquer de ressources. Fixer des horaires, se force à définir un cadre (prendre un local est une bonne solution), faire du sport, sortir, bouger, prendre du recul et surtout ne pas s’enfermer dans la seule sphère entrepreneuriale.

Telles sont donc mes 5 raisons principales de l'échec du développement d'une société. Et vous, quelles sont les vôtres ?

Commentaires

0