ATIRE, le soutien à la création d'entreprise

L'aventure de Metycea

atire_metycea

Dans le cadre du parcours de la création de Metycea, l'une de nos premières préoccupations fut de trouver les fonds nécessaires au démarrage du projet.

Avec le recul que nous portons désormais sur le lancement de notre société, nous savons combien cela aurait été plus complexe sans le soutien d’un réseau d’accompagnement comme ATIRE.

Lors de la détermination des besoins financiers pour amorcer un projet d’entreprise, beaucoup de créateurs sont face à la même équation : Charges + investissement # Apports

Avant d’encaisser le premier chiffre d’affaires, il faut pourtant réussir à financer cette différence. Et à cette fin, une entreprise n’a que peu de réelles alternatives :

  • La love money : solliciter la famille, les amis pour récupérer des fonds
  • Le prêt bancaire : se mettre en relation avec un chargé d’affaires professionnelles pour contracter un prêt

J’écarte volontairement les autres pistes car elles ne concernent qu’une partie infime de projets de création d’entreprises.

Alors comme trouver des fonds ?

La meilleure alternative reste de se tourner vers des réseaux d’accompagnements. Metycea a choisi de se tourner vers , dont le président Bernard Brunhes, défend fermement le soutien aux jeunes entreprises en structurant le premier réseau de financement et d’accompagnement en France.

France Initiative regoupe en effet 240 plateformes locales dont 3 sur le Var. Pour des raisons géographiques, nous avons été suivi par ATIRE (association territoriale d'initiatives en réseau pour l'entreprise).

Ce billet est l’occasion de remercier à nouveau l’équipe d’ATIRE, très professionnelle dans son suivi. Cette étape nous a été bien profitable puisque nous avons pu trouver les fonds nécessaires à nos investissements et aborder plus sereinement notre lancement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ATIRE, un podcast avait réalisé lors de la phase de création : le podcast d’Eugénie Delmas.

Commentaires

0