Bientôt la fin du télétravail...

L'aventure de Metycea

teletravail

Bientôt la fin du télétravail ! Rassurez-vous, nous n’avons aucun scoop en la matière : le télétravail va sans doute longtemps perdurer…voire même se démocratiser dans les années à venir. Cela ne concerne en fait que Metycea.
Le compte à rebours a en effet commencé. 7 jours. Voilà ce qu’il nous reste avant de délaisser nos chez nous.

Le sujet fait souvent débat : pour ou contre le télétravail ?

(Nous ne rentrerons pas réellement dans le débat dans le cœur de ce billet mais nous vous décrirons plus notre réalité quant à cette problématique. Pour connaître quelques positions que nous partageons, nous vous renvoyons par exemple vers les articles de Jean-François Ruiz et Olivier Chambon .)

A Metycea, le choix a été fait, après bientôt 13 mois de télétravail, d’emménager dans des locaux. Comme nous le rapportions récemment, nous avons réussi la commission d’entrée en pépinière et rejoignons Cre@TVT ce 1er avril.

Fini donc le doux lever chez soi, l’absence de déplacements pour aller au bureau, la tranquillité de son espace de travail…Présenté comme cela, le télétravail en serait presque regretté. J

Cependant, si nous avons choisi de prendre nos 1ers locaux, c’est aussi pour mettre fin aux mauvaises habitudes prises mois après mois :

  • les horaires sans fin
  • les difficultés pour recevoir tout client ou même simplement se réunir entre associés
  • l’incapacité de fournir un lieu de travail à tout stagiaire ou futur salarié

Adepte de l’indépendance et de la bonne communication, je reconnais qu’en dépit de tous nos efforts, le télétravail isole et nivelle la communication.

Certes, nous avons tous les bons outils (Skype, partage de tâches, les mails…) mais nous ne pouvons pas ignorer combien le télétravail a pu pénaliser notre communication.
Qu’il est agréable en effet de pouvoir parler librement à son associé en face à face, de pouvoir partager les bons et les mauvais moments ensemble, sans décalage.

L’emménagement des premiers locaux représente aussi un point d’orgue pour toute société. Un point que l’on se souhaite de non retour.

Et puis, il y a aussi ce parfum de renouveau que l’emménagement produit : tous les sens sont alors en éveil : nouvelles vues, nouveaux bruits, nouvelles odeurs…et nouvelles idées.

Finalement, la fin du télétravail résume bien que l’entrepreneuriat est avant tout une aventure humaine à partager.

Commentaires

0