Billet du mois de mars 2009

L'aventure de Metycea

Favoris Sites

Suite des billets consacrés aux "post du mois". Après "Premier Envol raté" de janvier et "Auto-entrepreneur et entrepreneur du web : situation confuse" pour février, voici le billet le plus lu sur les 31 jours de mars 2009...

...et il s'agit de Témoignages des Entrepreneurs – En ligne ! C'est donc l'opportunité de vous en dire sur cette action 2008...

En 2007, année du lancement de Metycea, je me souviens avoir passé beaucoup de temps à échanger avec des créateurs ou des acteurs de la création d'entreprise. Désireux de faire profiter à tous de ces échanges, j'ai proposé de filmer ces interviews. En quelques mois de préparation du projet de Metycea, je prenais du plaisir à prendre du recul en rencontrant ces interlocuteurs et interlocutrices. Ainsi est née l'initiative des Podcasts de l'Entrepreneuriat en Région PACA que vous pouvez toujours retrouver dans la partie Podcasts de ce blog.

De fait, quand Sylvain et moi, nous nous sommes retrouvés en 2008 dans l'aventure de notre création d'entreprise, il nous était difficile de faire "autre chose que du Metycea". Pour autant, l'action de 2007 avait laissé un goût très appréciable d'une action différente et utile.

Habitué à être dans le milieu associatif en parallèle de mes précédents salariats, j'y apprécié le fait que toutes les initiatives y étaient les bienvenues. Lancé dans la création de Metycea, tout devait converger pour la société et je manquais de temps pour le reste...

L'action du Témoignages des Entrepreneurs est de ce fait née de

  • la volonté d'agir dans le sens de la création d'entreprise mais sans que cela soit "contraint" par l'aventure de Metycea. Une action libre et une action plaisir.
  • le souhait de faire partager une passion et un goût pour l'entrepreneuriat commun à tous les créateurs que je cotoyais alors.
  • l'occasion de regrouper tous les écrits plus intimes sur ce que je pouvais vivre en créant et les associer à d'autres témoignages.

L'action a ainsi débuté le 25 mai 2008. J'ai choisi de confier ce projet à des personnes de confiance et dont je souhaitais une collaboration :

  • Adrien Bosom du blog des Jeunes Entrepreneurs et Fondateur de la société ABO Solutions :
  • Maxime Garrigues du blog Petit Deviendra Grand et associé dans la société Pinkanova : http://www.petitdeviendragrand.com/
  • Mike Eftimakis, fondateur de la société Baby Bidou :
  • Nicolas Chaunu du blog et de la société éponyme (Emob) : http://www.emob.fr/
  • Stéphane Thomas, du blog Simple Entrepreneur et porteur du projet Loomiz :
  • Mathilde le Rouzic, du blog et de la société du même nom (Bagatelles) :
  • François de Rochebouët, fondateur d’Hellotipi : http://www.mrboo.fr/
  • Jean-Hubert Dechenaud, le Tribulateur, fondateur de Home Quest :
  • Laurent Edel de Good Futur (sur un format d’interview) : http://goodfutur.typepad.com/
  • Jean-Christophe de Maisonneuve de la société Clic-it

J'ai eu la chance de recevoir le soutien unanime de ces entrepreneurs qui ont joué le jeu jusqu'au bout. Pierre Chappaz a accepté de préfacer le petit ouvrage de 31 pages.

Le tout a été géré au mieux en moins d'un mois puisque la publication en ligne a été faite le 23 juin après quelques bons échanges de mails (334 précisèment) avec tout le monde.

En retour, nous avons choisi de créer un site dédié : Témoignages des Entrepreneurs pour mettre en avant les contributeurs et toutes celles et ceux qui ont relayé l'information.

Je garde à ce jour un excellent souvenir de cette mini-action en parallèle de Metycea et reste toujours heureux de recevoir ça et là quelques mails de lecteurs indiquant le plaisir de cette lecture rafraichissante comme celui-ci :

Depuis 3 jours, baisse de régime, doute, impasse après 7 mois de travail acharné et puis la lecture de e-book qui me redonne le sourire et ce sentiment que finalement c'est normal, un symptome vécu par d'autres et qu'il ne faut pas oublier que " Tomorrow is yet another day "
Merci !

C'est une forme de "réussite" si ce billet reste un des plus lus du blog, un an bientôt après son écriture. Une façon de montrer l'intemporalité de ces retours d'expérience...

PS : au passage, je profite de relayer l'appel de Mathilde de Bagatelles qui . recherche des ecommerçantes

Commentaires

0