Charges d’une entreprise (3/4) : la médaille d'Argent

L'aventure de Metycea

actu_zoom_internet

Dans cette période de bilan comptable, l’occasion nous ait donné de regarder de plus près les différentes charges d’une société.
Parmi le top 3 des charges de Metycea, découvrons la médaille d’argent attribuée au compte n° 611 (ou 604) ou « Sous-traitance ».

Le compte 611 comprend toutes les charges de sous-traitance générale à savoir les factures concernant l'exécution totale d'un contrat d'entreprise conclu avec un maître d'ouvrage par un entrepreneur, exécution que ce dernier a confié, par un sous-traité, et sous sa responsabilité, à une autre personne appelée sous-traitant.

Généralement, on peut d'ailleurs se poser la question de la différence entre le compte 604 (Achat d'étude et de Prestations) et le compte 611 (sous-traitance). En fait, pour la petite histoire, le compte 604 est utilisé pour la sous traitance qui est refacturée, le 611 étant de la sous traitance générale non refacturable...d'après ce qu'on dit.

Pour en revenir à cette médaille d'argent, Metycea a choisi de se spécialiser dans la conception de sites internet autour de plateformes open source (Framework et CMS). Par ce choix stratégique, nous avons été amenés à travailler sur des besoins très spécifiques pour le compte de clients (dont plusieurs agences).

En réalité, rares ont été les projets sur lesquels nous avons du travailler avec des sous-traitants. D’ailleurs, nous n’avons jamais travaillé avec des sous-traitants mais avec un sous-traitant unique dans des besoins très spécifiques.

Par transparence, il est normal d’indiquer que le web nécessite une expertise souvent pointue dans des domaines très précis. Et en dépit de toute l’énergie dépensée à progresser et suivre le web, il est souvent nécessaire sur des compétences clés de faire faire appel à des prestataires précis.

Ces collaborations ont d’ailleurs toujours été fructueuse (exception faite d’une fois) et nous avons eu beaucoup de plaisir à travailler avec d’autres professionnels du web dans des domaines qui ne sont pas les nôtres.

Commentaires

0