Détente à la corbeille

L'aventure de Metycea

détente à la poubelle

Partir aux locaux ce matin avait un goût un peu plus amer que d’habitude.
Ce n’est pas tant le fait d’avoir travaillé le 1er et de renouveler l’expérience ce 8 mai.
Ce n’est pas le fait de s’apprêter à venir travailler ce week-end aussi et ce lundi 12 mai.
Non cela fait bien entendu parti de la réussite de Metycea et nous en sommes fiers !
Ce qui rend les choses un peu difficiles aujourd’hui, c’est le fait de sacrifier pour la deuxième semaine consécutive des instants précieux entre amis.

Proposé par la team « Ceramienne » de choc (Philippe D. en tête), nous étions invités à nous retrouver sur Saint-Etienne pour un week-end de 4 jours la semaine dernière.
Impossible cependant de répondre présent sans déséquilibrer tout notre rétro-planning chargé.
Adieu donc les moments rares que nous n’avions pas renouvelés depuis 3 ans déjà.

Cette semaine, à l’initiative de la team « varoise » de choc (Jérôme T. en tête), nous devions nous échapper en altitude et arpenter notamment les pistes délicates de la Via Ferrata des Lacs Robert. 150 mètres de dénivelés pour un pique nique à 2240 m. Un rêve.
Adieu donc les moments nature et entre amis.

Il faut se résigner et accepter ces choix délicats…en souhaitant que les autres comprennent.

A l’origine, on estime que plus d’1/3 des projets d’entreprises échouent du fait de l’absence de soutien des proches. Nous en sommes plus à la phase de projet d’entreprise et Metycea avance bien et vite, fruit de nos efforts incessants.

Mais Il est important d’indiquer que l’entrepreneuriat en général (et non la seule phase de création) nécessite une compréhension par les autres, source de confiance et d’énergie pour tout entrepreneur.

Chez Metycea, tous nos proches sont sensibilisés car ils vivent « au quotidien » l’impact de la création d’entreprise. Ce billet est l’occasion de remercier nos compagnes, nos familles et nos amis et tous ceux qui suivent de près ou de loin notre aventure. Merci à vous !

Commentaires

0