Salon E-commerce 2008 : Retour général

L'aventure de Metycea

Formations

De retour de Paris, et reposé du week-end, il est temps de revenir sur les apports du salon e-commerce 2008 à Paris.
Qualifié comme étant la rencontre majeure des différents acteurs de ce secteur, nous vous livrons ci-dessous nos impressions.

Le salon e-commerce s’est déroulé du mardi 23 septembre au jeudi 25 septembre au salon Porte de Versailles. Organisé par la société e-business, l’e-commerce 2008 rassemble sur 1 niveau plus de 350 exposants et 10 salles de conférences.
Avec 2 conférences par jour en moyenne (1 le matin et 1 l’après midi), le temps pour naviguer sur le salon est restreint et il n’est bien entendu pas possible de faire un tour exhaustif des acteurs présents.
Nous étions venus pour 3 raisons :

  • Prendre le pouls du secteur : naviguer dans les allées, voir les stands, mesurer notre connaissance du secteur et de ses acteurs, prendre de l’information
  • Rencontrer des professionnels et faire des conférences ciblées : nous avions déterminé en avance notre planning et avions prévu d’assister à 6 conférences tout en rencontrant quelques professionnels précis.
  • Orientation Open Source : compte tenu de notre attrait pour l’open source, nous nous focalisions sur 1 conférence et 2 professionnels (PrestaShop / Magento).

En résumé, voici le debriefing :

  • La rencontre du secteur : rien à redire sur cela, le salon tient toutes ses promesses sur ce plan. C’est bien la rencontre incontournable du secteur où l’on peut croiser tous les plus grands acteurs du secteur. Sur une même allée, on a l’opportunité de retrouver tous les concurrents d’une même thématique. A titre d’exemple, 42 Stores, WiziShop, Power Boutique et Oxatis se faisaient quasiment face. Une aubaine pour celles et ceux qui voulaient comprendre les disparités entre ces professionnels de solutions hébergées.
  • Des conférences attirantes mais grand public : Sylvain a bien résumé notre sentiment général sur les conférences. "Si on apprend quelque chose ici, c’est que notre veille n’est pas bonne." Les conférences sont « grand public ». Difficile d’approfondir une présentation en 45 minutes et rares sont les conférences qui nous ont paru immanquables. Nous avons même été bien déçus sur certaines interventions…Mais il faut nuancer ce ressenti car nous n’avons pas pu couvrir tout le spectre des conférences (nous n’en avons fait que 4 au final sur les 60 proposées !) et surtout le public professionnel avait aussi la possibilité d’assister à des formations et des congrès beaucoup plus précis (mais en accès payant).
  • Des bonnes rencontres : Le salon est surtout l’occasion d’échanger avec d’autres professionnels et nombreux sont ceux qui étaient venus pour mettre des visages sur les noms des personnes avec lesquels ils étaient en contact virtuellement. Il était donc possible d’y croiser Nicolas d’Emob et ses pass VIP, Otto avec sa caméra sans son, François, Pierre-Olivier Carles, Benoit de BeNoMad, Benoit de Look Zippy, et bien d’autres…

Un moment d’échange, d’informations et aussi de détente avec la sympathique soirée « ecommerce party » à laquelle nous avons eu le plaisir de participer !
Un événement incontournable sur lequel il sera sans doute intéressant d’aller plus loin lors de la prochaine édition en assistant aux congrès.

Commentaires

0