Var Up 2009 : Premier bilan

L'aventure de Metycea

Var Up Salon

Jeudi dernier, 26 mars 2009, Metycea était présent au salon Var Up au Palais Neptune organisé par l'UPV comme nous l'avions déjà annoncé dès l'ouverture des inscriptions à la convention d'affaires.

Voici un premier bilan personnel de cette nouvelle expérience.

Un salon bien organisé

Arrivé au 3ème étage du Palais Neptune pour 8h30, j'ai pu constater que l'organisation de la convention d'affaires semblait plus "rodée" que l'an dernier. Fort de la première expérience en 2008, l'UPV et Futurallia ont accueilli l'ensemble des entreprises participantes dans l'amphithéâtre pour rappeler le concept de la convention d'affaires : des choix croisés dans un catalogue commun ont généré un planning de rencontres parmi les 150 entreprises participantes.

A la différence de l'an dernier, les éventuels 8 rendez-vous ne se suivaient pas tous. L'agenda présentait en effet 2 temps de rdv : matin de 9h30 à 11h30 et après midi à partir de 16h00 jusqu'à 18h00. Entre les deux, l'autre temps fort de la journée avec la conférence Perspectives Economiques et Financières - 2009, l'année de tous les dangers et de tous les espoirs avec Hervé Novelli et Marc Touati.

Réuni au 3ème étage, chaque société s'est donc vue remettre un dossier contenant le planning de ses rendez-vous et des fiches descriptives des interlocuteurs à rencontrer.

La bonne surprise pour Metycea (comme pour la majorité des entreprises) était d'avoir un planning a priori plein puisque j'avais 5 entretiens le matin et 4 l'après-midi. Une bonne cadence - de mémoire, la moyenne annoncée était d'environ 7 rdv ou plus par entreprise - mais heureusement bien répartie sur les deux temps de la convention.

Dès 9h30, je commence donc la première rencontre. Chacune se déroule à une table numérotée (environ 70 étaient disposées dans le 3ème étage - cf. photo). 20 mn par entretien nous amène rapidement à la fin de la matinée où tous les participants sont conviés à un cocktail durant lequel l'UPV a remis ses 3 trophées (Arc Sound, Surfalux et Peau Neuve).

En conclusion : quand bien même le principe de la convention d'affaires pourrait être réduit à un speed business meeting, je reste convaincu de l'intérêt de ma présence. Rencontrer 9 entreprises dans une même journée reste un défi quasi impossible à réussir si j'avais du me déplacer dans le département. Surtout, chaque interlocuteur est aussi plus réceptif qu'il ne peut l'être à d'autres moments dans son entreprise.

La convention d'affaires est pour ma part réussie tant pour la qualité de son organisation que pour les rencontres faites sur place.

Vidéo souvenir du salon

Pour vous faire partager l'ambiance de la convention, je me suis permis de prendre quelques secondes de film sur place. Voici un petit souvenir :


Commentaires

0